Derniers sujets
» Les aventures de Malika en impression 3D
par Malika123 Hier à 17:47

» Battlefleet Gothic Armada II
par Zuvassin Ven 19 Oct 2018 - 13:32

» "The Wolves that Stalk the Stars" Flotte space marine d'Howling Wolf
par howling-wolf Mar 16 Oct 2018 - 14:13

» [Divers] La Diasporex
par howling-wolf Dim 14 Oct 2018 - 14:33

» Le massacre d'Isstvan V
par Astelan Mer 10 Oct 2018 - 0:28

» Retour d'une flotte oubliée
par Astelan Mar 9 Oct 2018 - 22:02

» Liste de proxys
par Malika123 Lun 8 Oct 2018 - 7:54

» L'impression 3d
par Samoht Mar 25 Sep 2018 - 8:56

» Feedback des échanges & ventes
par ElGilloo Lun 24 Sep 2018 - 9:19

» [Boutique BFG-FR] Abyssal Product
par Zuvassin Dim 23 Sep 2018 - 18:06

» Flotte impériale soutenant le 85ème RBCU (régiment de la garde)
par Little Lun 17 Sep 2018 - 20:50

» [Divers] Void Crucible - l'avancée
par Deadly Kafeine Dim 16 Sep 2018 - 23:54

» [CDA-2018] Diasporex
par ElGilloo Dim 16 Sep 2018 - 22:36

» Présentations des membres
par howling-wolf Ven 14 Sep 2018 - 20:34

» [Vente] Navy et Mechanicus
par Lameth Ven 14 Sep 2018 - 20:25

» Rancune Tenace
par howling-wolf Jeu 13 Sep 2018 - 15:40

» [Tutoriel] Comment y jouer sur PC
par Uvogovine Jeu 13 Sep 2018 - 12:03

» Tutoriel de peinture pour socle galaxie et parchemin de nom de vaisseau
par Dak Rogan Ven 7 Sep 2018 - 10:26

» Blackstone Fortress
par howling-wolf Dim 2 Sep 2018 - 19:29

» Mes rampants à moi^^
par howling-wolf Sam 1 Sep 2018 - 20:50

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


[Chaos/Eldars vs SM/Navy] Défense préventive d'Iyanden

Aller en bas

[Chaos/Eldars vs SM/Navy] Défense préventive d'Iyanden

Message par De Vaanne le Lun 5 Mar 2012 - 21:24

"Après une sévère défaite lors de son précédant raid, la flotte du maitre de guerre Corum se retrouve poursuivie et encerclée par la force de défense du secteur Maximilian. Très largement supérieure en nombre, l'amiral chaotique se prépare alors à rejoindre ses dieux impies lorsque ..."

"Trois mois ! Trois mois de traque après les premiers ravages causés par l'archi-félon. Le voici maintenant à la merci du courroux de l'Empereur, loué soit il ! Rien ne pourra l'empêcher de subir son destin ! - Amiral, un écho radar quart nord-est, la forme rappelle celle des vaisseaux xenos - C'est étrange, viennent ils participer à la curie ? Cela ne correspond pas à leurs habitudes, ils ne prendraient pas le risque de perdre un vaisseau dans un combat inutile et leur angle d'approche n'est clairement pas favorable à une attaque combinée avec notre force. A tous les capitaines de la force punitive, l'ennemi a reçu des renforts"

"Le prince Vaanesh en avait la nausée. Dire que le voilà contraint de se positionner aux côtés de leurs ennemis de toujours. Quel honte ! Cependant les prophètes avait été très clair s'il voulait honorer sa dette envers Iyanden, il devait préserver le vaisseau monde de cette flotte Impériale qui se dirigeait droit sur lui. Il n'avait donc pas d'autre choix que de joindre ses forces à ceux du chaos pour espérer l'arrêter, quel qu’en soit le prix à payer."


Flotte chaotique : 750 pts
1 Styx avec maître de guerre
2 Slaughter en escadron
3 Iconoclast

Flotte Eldar : 785pts
(bon, vous remarquerez 2 grosses erreurs pour lesquelles je me repens : la première, j’étais persuadé que le prince n’était nécessaire qu’à partir de 1000 points… ça m’apprendra à ne pas lire les papiers. La seconde, c’est que je pensais que la FAQ 2010 était officielle, et j’ai intégré les réductions des Aconite, les 5 points surnuméraires m’étant gracieusement offerts par Uvo)
1 Eclipse
1 Aurora
2 Nightshade
3 Aconite
3 Hemlock

Flotte impériale : 1500 pts
1 Mars avec matrice de visée et amiral
1 Armaggedon et 1 Tyrant en escadron
4 croiseurs d’attaque space marine répartis en 2 escadrons
3 Gladius

Objectifs : réduire l'autre à ses composants primaires et accessoirement, garder les siens dans un ordonnancement cohérent

La table de jeu : 2 planètes et 2 champs d’astéroïdes. 1 décor de chaque de chaque côté de la table, à peu près en face les uns des autres. Voyez la photo côté impérial. Le soleil est sur la largeur à gauche du camp impérial.
Placement : la Navy commence près de son champ d’astéroïdes, légèrement en retrait. Les Eldars sont derrière le leur, loin des autres flottes, ben oui ma brave dame c’est qu’on a dû se presser pour arriver, nous ! Enfin, le chaotique se place à gauche de sa propre planète, et donc proche du bord de table gauche

http://d17.e-loader.net/kH6uk6qsco.JPG côté impérial
http://d16.e-loader.net/KEia0GKd5q.JPG côté combiné

TOUR 1

Le camp du bien (celui des Eldars) gagne le premier tour, et décide donc avec un aplomb magnifique et une intelligence tactique indéniable d’avancer. Comprendre par là que les chaotiques foncent, les Hemlock descendent la table pour passer derrière la planète chaotique, les Nightshade foncent pour se cacher derrière la planète impériale alors que le reste de la flotte Eldar, qui n’aurait pu avancer assez pour faire le mouvement, reste cachée derrière ses astéroïdes.

Côté impérial, les croiseurs Navy avancent droit devant, secondés  légèrement en arrière sur leur gauche par des croiseurs d’attaque. Les Gladius ne bougent pour ainsi dire pas, prêtes à passer d’un côté ou de l’autre du champ d’astéroïdes. L’escadron de croiseur d’attaque de droite n’a pas une telle circonspection et s’avance au devant des chaotiques sur la droite des astéroïdes. Les tirs auraient pu se montrer bien décevants devant le peu de cibles à portée,  mais deux Iconoclast sont détruits, dont l’un par un tir de Nova, et une lance amoche gentiment le Styx, ce qui est salué par des vivats sur les passerelles impériales.

TOUR 2

http://d10.e-loader.net/qAeHk00Xfd.JPG les Hemlock au début du tour 2
http://d11.e-loader.net/AMReK5IGIl.JPG situation après le mouvement chaotique du tour 2

A droite, fidèles à leur tradition, les Eldars continuent à s’avancer sournoisement et se rassemblent derrière la planète impériale, hors de vue de la Navy. Les ondes radio sont soudainement envahies par des insultes fleuries du Maître de guerre chaotique dont la substance confirme qu’il est peu enthousiasmé par la tactique prudente de ses nouveaux alliés et que s’ils ne se dépêchent pas il n’y aura pas grand-chose à sauver.
Les Hemlock virent et avancent pour aider les chaotiques et voient dépasser un bout de croiseur d’attaque. Cependant, le feu de la flotte chaotique, parvenue à courte distance du dit croiseur, n’en laisse que des débris, et une énorme explosion qui endommage son équipier. Le second est lui-même désemparé malgré la prévoyance du frère-capitaine qui avait abaissé toutes les cloisons anti-explosions. Les chasseurs du Styx, placés en cap, attaquent les Thunderhawk. Les Hemlock avancent donc à pleine vitesse et dépassent le combat. Tout ce petit monde est donc en partie protégé des croiseurs impériaux par le champ d’astéroïdes.

Les impériaux réagissent : les Gladius avancent vers la mêlée, le croiseur d'attaque désemparé avance un peu et pointe ses batteries sur le styx, comme le Mars et l’Armaggedon qui initièrent un virage à droite. Le 2è escadron de croiseurs d’attaque est resté en arrière, ses senseurs ayant repéré les Eldars derrière la planète gazeuse. Les tirs sont assez pauvres, les Gladius n’ayant eu aucun effet sur les Hemlock et les croiseurs sur le Styx qui était encore et toujours en alerte impact.

TOUR 3

http://d28.e-loader.net/7tr7YkyEDX.JPG Un Eldar, ça fourbe énormément... (vous apercevez un bout de croiseur d'attaque-Dauntless en bas à gauche)
http://d30.e-loader.net/j5MAFToz10.JPG exécution des Gladius

En réponse à un ordre de leur commandant, les Eldars entrent en jeu, et passent au-dessus de la planète pour attaquer l’escadron de croiseurs d’attaque. C’était sans compter sur le fait qu’ils avaient presque tous le soleil dans le dos, et donc qu’une majorité resta hors de portée. Cependant, l’Eclipse et les Aconite purent, eux, aligner leurs diverses armes sur l’ennemi, ainsi que les bombardiers. Par des tirs d’une précision inouïe, l’un des croiseurs d’attaque fut transformé en une épave en flammes, crachant des débris et des cadavres à des milliers de kilomètres à la ronde.
La même chose arriva aux Gladius par la combinaison des pulsars eldar et de l’artillerie chaotique. Par contre, le croiseur d’assaut reste intact, les alliés ayant considéré qu’un croiseur désemparé restait moins dangereux que trois frégates intactes. Les Hemlock, prudents, se cachent des croiseurs impériaux en profitant du renflement du champ d’astéroïdes.

Cette vague de destructions attira l’ire des impériaux, qui tirèrent profit de l’arrogance des deux commandants. Sur le front Eldar, le croiseur d’assaut survivant fit porter ses batteries contre l’Eclipse qui n’avait pas jugé bon de se protéger, et les conséquences en furent dévastatrices : la bordée le laissa à bien peu de choses de n’être qu’un tas de métal (?) gelé par le froid de l’espace, ravagea le circuit d’infinité et endommagea les voiles d’étai qui furent heureusement réparées. Le Tyrant, virant à gauche pour éviter la planète chaotique, ne put faire porter aucune de ses batteries contre les Eldars.
Ses camarades croiseurs, eux, finirent leur virage et braquèrent toutes leurs armes sur le Styx ennemi. Malgré, encore, le dispositif de protection que celui-ci avait mis en place, l’attaque le désempara… Le feu se déclara à bord, mais il fut là encore réparé par une chance infernale et de nombreux coups de fouets bien placés des officiers. Par ailleurs, une vague de bombardiers avait été lancée par le Mars, augurant mal pour les alliés…
Il ressort de ces mouvements que, trop éloignés, le Tyrant et l’Armaggedon recouvrèrent chacun leur autonomie.

TOUR 4

Les Eldars continuèrent leur entreprise de démolition de tout ce qui pouvait ressembler à un space marine dans leur rayon d’action, car la totalité des vaisseaux, excepté l’Eclipse, déchargea son armement sur le malheureux croiseur. Un nombre incalculable d’obus, de lances de lumière, de torpilles et de bombardiers s’abattirent sur ses flancs et vengèrent le sort qu’il avait fait subir à l’Eclipse. Une fois leur noir travail effectué, ils s’avancèrent vers les croiseurs impériaux et se postèrent entre les deux groupes, attendant leur heure. L’Eclipse, bien mal en point, préféra rester en arrière…
Les chaotiques virent le parti qu’ils pouvaient tirer de la situation. Les Slaughter abandonnèrent la finition du croiseur d’attaque à leurs sbires et s’avancèrent à travers le centre champ d’astéroïdes dont ils débouchèrent promptement. Les sbires en question, aidés des Hemlock Eldars qui s’amusaient toujours à cache-cache appliquèrent les ordres à la lettre, et le dernier croiseur d’attaque fut réduit à l’état d’épave.

Des Impériaux ne restait plus que le gros morceau, les trois croiseurs du contingent de le Navy, et incidemment, un Thunderhawk survivant d’un cap. Placé à portée de l’Eclipse il tenta le tout et bien lui en prit car il vainquit les maléfices xenos de l’holochamp et détruisit… une nouvelle fois les voiles d’étai. Cet acte d’héroïsme fut sans grand effet étant donné que l’équipage Eldar, habitué, travailla avec efficacité.
Les trois croiseurs virèrent chacun à droite : le Tyrant vers le bord de table, le Mars et l’Armaggedon vers le champ d’astéroïdes où se cachaient encore ces petites pestes d’escorteurs ainsi que le Styx. Ils pensaient avoir bien assez de puissance de feu pour s’en débarrasser. Ils avaient tort : tout commença très mal lorsque les bombardiers n’apprécièrent guère le passage à travers un nuage de débris en expansion et disparurent sans laisser de traces ni d’adresse… Par la suite, les ordres du capitaine de l’Armaggedon furent mal interprétés et, au lieu d’attaquer le Styx, son artillerie de proue vaporisa l’Iconoclast restant. Très occupé à mâchonner les tapis de rage, le capitaine fut relevé par le second. Le Mars, au commandant plus compétent, se trouvait bien seul. Il n’empêche que ses tirs détruisirent là encore de nombreuses superstructures au Styx, sans pour autant l’achever complètement. Ses batteries de flanc se trouvèrent à portée d’un Aconite Eldar bien imprudemment écarté et le transformèrent en chaleur et lumière. Après avoir viré pesamment de bord, le Tyrant fit de même avec un Nightshade qui s’était, lui, trop avancé…

TOUR 5

Dans le camp allié, les rôles sont maintenant bien distribués : l’Eldar a trouvé un bon coin et ne bouge que pour se positionner dans le sillage du Tyrant, l’Aurora en profitant pour recharger ses torpilles sans pour autant les utiliser. Le Chaotique au contraire fait rugir les moteurs : le Styx essaie tant bien que mal de s’enfuir droit devant, vers le bord de table impérial. Les Slaughter exécutent un virage serré admirablement réalisé et rejoignent peu ou prou les Eldars pour la curée. Restent les Hemlocks, qui sortent une nouvelle fois dans leur planque à l’orée du champ d’astéroïdes pour aligner l’Armaggedon, lui détruisent quelques plaques de blindage et retournent se cacher le mieux possible. Les batteries droite des chaotiques, lointaines, peu efficaces, font de même sur le Mars. Par contre, le Tyrant est pris sous un vrai feu roulant et finit par se désintégrer complètement sous les pulsars de l’Eclipse arrivé fort à propos. La surchauffe de son réacteur, limitée, n’endommage aucun des navires Eldar proches. Après cette intéressante action, les Eldars, pas fous, avancent derrière la planète chaotique, prêt à en surgir après s’être reformés.

Frustrés de cibles, les deux croiseurs impériaux avancent et s’acharnent sur le Styx en guise de vengeance, pauvre cible désemparée dont les ponts n’ont pu depuis longtemps accueillir des chasseurs puisque toute l’énergie des esclaves était tendue vers la maîtrise des feux et l’établissement de cloisons anti-explosions. L’action conjuguée porta ses fruits et élimina l’infortuné. Toujours aux commandes de l’Armaggedon, le second (le capitaine étant passé cette fois aux accoudoirs de son trône de commandement) ordonna de tirer une volée de torpilles.

TOUR 6

La flotte combinée jette, cette fois, son dévolu sur l’Armaggedon. Les Eldars sautent une fois encore par-dessus la planète, accompagnés par les Slaughter au mouvement plus… massif/humain. De leur côté, les Hemlock sortent une dernière fois du champ d’astéroïdes et percutent la volée de torpilles. Malgré le fait que quatre torpilles aient acquis leur cibles, les holochamps fonctionnent à la perfection et écartent la menace. Une nouvelle fois, toute la flotte s’abat sur le croiseur impérial qui est complètement submergé malgré les protections mises en place, est détruit par la volée de torpilles de l’Aurora. Les Hemlock, dont les tirs seront bien vite oubliés de la mémoire Eldar, courent rejoindre leurs collègues en passant sous le nez du Mars

Se sentant bien seul, ledit Mars fait ce qu’il peut et signe une dernière action d’éclat. Ses batteries visent l’Eclipse resté trop à découvert par la faiblesse de son mouvement. L’Eldar n’a pas pu, ou voulu, mettre en place les cloisons anti-explosions (rappelons que le circuit d’infinité n’était plus que cendres) et le seul obus assez chanceux pour impacter fut celui de trop pour le croiseur, qui commença immédiatement une belle carrière en tant qu’épave.

TOUR 7

Le carnage se passera de commentaires : le Mars n’a aucune chance de survivre, et les probabilités ne mentent pas. Il se venge cependant en explosant, car le nuage de plasma en expansion atteint la majorité de la flotte Eldar et détruit le dernier Nightshade.

Iyanden est sauvé.


Dernière édition par De Vaanne le Lun 5 Mar 2012 - 21:57, édité 1 fois
avatar
De Vaanne

Messages : 36
Date d'inscription : 19/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chaos/Eldars vs SM/Navy] Défense préventive d'Iyanden

Message par Winterman le Lun 5 Mar 2012 - 21:44

C'est ce qui s'appel une déculottée non ? y s'arrivent pour poutrer des vilain et se font mettre torchon en 7 tours...
avatar
Winterman
Modérateur résineux vert
Concours et Tactica

Messages : 2050
Date d'inscription : 11/08/2009
Age : 31
Localisation : Vienne

Voir le profil de l'utilisateur http://wintersforge.weebly.com/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chaos/Eldars vs SM/Navy] Défense préventive d'Iyanden

Message par AymR le Lun 5 Mar 2012 - 21:47

Foutus Xenos!

J'ai apprécié le rapport ... La flemme de prendre les photos pour les autres tours? geek
avatar
AymR

Messages : 170
Date d'inscription : 27/02/2009
Age : 26
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chaos/Eldars vs SM/Navy] Défense préventive d'Iyanden

Message par Alistair le Lun 5 Mar 2012 - 22:31

Sa a bien cartonné, sympa la bataille à 2x1 !
Pour équilibrer une flotte navy contre du Chaos et de l'Eldars sa doit pas être évident !?!
Belle partie, une prochaine rencontre de prévue ?

_________________
L'imagination est une grande liberté
mais imaginer que l'on est libre ... c'est une autre histoire !

ENTRER DANS LA BIBLIOTHEQUE
avatar
Alistair
Modérateur - Sections Générale & Règles

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 41
Localisation : TOULOUSE

Voir le profil de l'utilisateur http://alistairbfg.wix.com/bibliotheque

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chaos/Eldars vs SM/Navy] Défense préventive d'Iyanden

Message par Warmaster Tek'Ra le Lun 5 Mar 2012 - 22:47

Jolie bataille, j'apprécie le rapport Wink

La remarque du modéliste chieur : la photo du tour 3 m'a horrifié. Mais qui ose mettre la face éclairée d'une planète d'un coté et celle de sa lune ailleurs? Moi à la place de l'eldar j'aurais dit "ha! Il y a deux soleils sur cette table! Cool pour moi!" :-P

Le Chaos n'ayant qu'un blindage de 5 la Navy usera de ses batteries quelque soit l'ennemi. Une alliance contre-nature Nécron/Eldar serait dure car il fait des lances ET des batteries. Dur de tout aligner en nombre...

Merci messieurs-dames pour cette partie Very Happy
avatar
Warmaster Tek'Ra

Messages : 1131
Date d'inscription : 02/03/2010
Age : 34
Localisation : Bordeaux (33)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chaos/Eldars vs SM/Navy] Défense préventive d'Iyanden

Message par Uvogovine le Mar 6 Mar 2012 - 0:45

Techniquement j'ai eu un dilemme toute la partie : leurs flottes étant séparées (et l'eldar "prudent"), j'aurais eu tout intérêt à balancer la totalité de ma flotte sur la tronche du chaotique pour le plier, puis après essayer de me rabattre sur l'eldar, quitte à faire un virage serrer pour me placer face à lui. Avec le soleil dans le dos il aurait eu plus de mal à manœuvrer. Après jouer de cette manière signifiait que le joueur chaotique allait prendre très cher (après tout 1500 pts VS 750 ça fait mal) et c'était pas cool pour lui (tu vois Kurgan, j'ai été gentil, trop gentil)

Après concrètement j'ai fait aussi pas mal d'erreurs de positionnement, notamment en séparant mon tyrant du reste de ma flotte. Enfin, à plusieurs reprises j'ai été hors de portée à qq cm, de justesse, ou à 30-45cm ce qui rendait mes batteries trop faiblardes pour faire véritablement des dégâts.
Moralité :
1/ Trop agressif avec les Space Marines = attaquent sans soutien = se font défoncer (strike cruser + Gladius)
2 / Même si les croiseurs navy tirent à 45 cm, se rappeler qu'il s'agit de Navy et se rapprocher
3 / Rester groupir
4 / Arrêter de tirer sur des escorteurs avec les strike crusers et les gladius, les lances sont faites pour ça ! (et les téléportations aussi Wink )
avatar
Uvogovine

Messages : 2055
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 30
Localisation : Paris (Antony)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Chaos/Eldars vs SM/Navy] Défense préventive d'Iyanden

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum